• La Limbourgeoise

Budget 2019: des solutions, pas d'alarmisme


Le conseil communal de mai (mardi 28) a vu se tenir une première modification budgétaire, comme d'accoutumée.


De l'avis de chacun, qu'il soit politique ou administratif, la situation financière de notre ville n'est pas florissante: les marges de manœuvre sont serrées et les réserves ont été grassement utilisées précédemment.


La Limbourgeoise maintient le même discours qu'auparavant, cela fait bientôt un an que nous l'expliquons à l'ensemble des Limbourgeois et des Limbourgeoises: la situation financière de Limbourg est semblable à celle d'une famille qui ne sait pas mettre de côté en fin de mois. Si le frigo casse, cette famille aura du mal à le remplacer. La situation est la même à Limbourg.


Ce constat n'est pas fataliste! Notre équipe est en train d'analyser les pistes possibles pour réduire nos dépenses et pouvoir retrouver une situation financière meilleure. Ce travail s'effectue bien entendu sur du moyen terme.


Il faut absolument comprendre que la situation financière d'une commune ne se dégrade pas en peu de temps (lisez quelques mois). La situation d'aujourd'hui est similaire à celle d'hier, à cette différence près que nous la reconnaissons et la regardons en face au lieu de l'éluder.


Vous trouverez ci dessous différentes informations concernant à la fois le compte 2018 et le budget 2019. Le compte 2018 résulte de la gestion passée, il est une photographie de la situation financière de la commune au 31/12/2018. Le budget est quant à lui un document de travail prévisionnel et mouvant: il bougera encore jusqu'en fin d'année au moment de son arrêt.

Compte 2018: boni et mise en perspective

Le compte 2018 se clôture avec un boni 101.605,13€. Ce boni, bienvenu pour la Ville de Limbourg, fait figure d'exception au vu des précédents boni et mali engrangés lors de la législature précédente: des résultats négatifs ont été constaté pour plus de 250.000€, preuve de la situation précaire de Limbourg!


Comment expliquer le résultat en boni de 2018 alors? Et bien, pour la plus grande partie, celui-ci résulte de... la chance de la fin de mandature! En effet, en fin de mandature, certains grands chantiers sont reportés pour ne pas engager la prochaine majorité, il s'agit d'une "période de prudence". On peut imputer à cette période presque 56.000€ d'économie pour des emprunts non-engagés. Les reste des explications est à trouver dans des estimations revues en notre faveur, notamment concernant l'IPP.


Bref, ce boni n'est en rien structurel, c'est-à-dire émanant de mesures prises pour permettre à la ville de réaliser des économies d'année en année, mais bien conjoncturel: résultant de facteurs extérieurs.


Deux éléments mettent également la puce à l'oreille sur la situation compliquée de Limbourg:


1) L'augmentation des dépenses de transfert, de fonctionnement et de personnel (2017-2018): entre 1,2% et 7,2% d'augmentation entre 2017 et 2018. Ces augmentations ne présagent pas des lendemains qui chantent.



2) L'utilisation des fonds de réserve, notamment du fond de réserve ordinaire eau (FRO eau) qui est le principal bas de laine de la ville et qui est aujourd'hui épuisé! Ces réserves ont fondu comme neige au soleil, -30% entre 2016 et 2018.



Budget 2019: éléments d'explication et mise en perspective

Le budget 2019 avait été voté fin décembre, il s'agit ici de sa première modification budgétaire. Après avoir intégré le boni 2018, cette modification budgétaire se solde par un boni de 22.000€ en conservant le crédit spécial comme annoncé en début d'année. Celui-ci sera réduit pour la deuxième modification budgétaire.


Les éléments principaux que contient cette modification budgétaire sont:


1) Augmentation de 37.000€ de la dotation au CPAS:

Le compte 2018 du CPAS est en mali de 37.000€. La Ville donc l'obligation de soutenir le CPAS. Cette augmentation fait passer la dotation du CPAS à 705.000€. La situation 2019 est par contre sous contrôle et les résultats devraient être meilleurs.


Pour donner un point de repère à nos lecteurs, la dotation du CPAS à Limbourg est d'approximativement 116€/habitant, un montant non-négligeable mais sous la moyenne wallonne qui est de 137,6€/habitant.


Par ailleurs, les dépenses du CPAS par habitant à Limbourg se situent également sous la moyenne et la médiane wallonne, soit 300€ à la place de 479€ et 379€.


2) Les autres éléments qui sont à noter dans cette modification budgétaire:

  • Suppression du prélèvement de 14.390,89 € sur le fonds spécial eau, attendu que celui-ci est épuisé après le compte 2018.

  • Diminution de 7.396,50 € du fonds des communes.

  • Diminution de 6.000,00 € de la subvention « fonctionnement de la bibliothèque ».

  • Diminution de 5.430,07 € du subside provincial pour la mise en place des zones de secours.

  • Diminution de 5.740,61 € des compensations Plan Marshall.

  • Augmentation de 17.222,36 € pour les cotisations à Intradel.

  • Création d’un crédit de 17.687,94 € aux exercices antérieurs pour payer les professeurs du conservatoire.

  • Cotisation de responsabilisation adaptée pour 2018 : +13.691,22 €.

  • Intérêts des emprunts : +5.003,60 €.

  • Augmentation de frais de fonctionnement divers de 46.000,00 € (bus scolaire, abatage marronnier Limbourg, fuite gaz école Limbourg, gasoil école de Goé, Intervention du privé sur le réseau d’eau 2017+2018, assurances diverses, administration communale, égout Polenterie, non-valeurs diverses…).

  • Force Motrice : +36.888,56 €.

  • Imprimés publicitaires : +34.742,76 €.

  • Une dépense de 21.000 € en moins pour le CVA.


De façon générale, les dépenses de personnel augmentent d'environ 4% (idem 2018), les dépenses de fonctionnement augmentent de 10% mais sont compensées par des recette de prestations en augmentation égale, les dépenses de transfert (incompressibles) augmentent de 5%, soit moins que les 7% de 2018, et les dépenses de dette augmentent de 3% comparativement au budget initial 2018.


Ces éléments, nombreux, parfois techniques et comparatifs montrent toute l'attention que nous portons à l'évolution financière de Limbourg, bâtie sur des résultats précaires lors des années précédentes, malheureusement.


La situation 2019 est donc certes compliquée, autant que les situations 2014 et 2015 qui on engendrés des malis pour 250.000€ épuisant les réserves mais notre groupe travaille d'arrache pied à des économies qui permettront à Limbourg de récupérer une marge de manœuvre utile.

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon